LE CRÉDIT IMPÔT RECHERCHE MAÎTRISÉ

Newsletter n°2 NÉVA janvier 2018



Les Crédits d’impôt indispensables au développement des jeux vidéo français

Par Larry Perlade

Souvent vanté pour son savoir-faire, le monde vidéo-ludique français se remet de la crise de 2014 et manifeste un dynamisme intéressant. Selon les chiffres du baromètre des jeux vidéo 2017 édités par le SNJV (Syndicat National des Jeux video) et iDate, le secteur devrait créer plus de 1300 emplois équivalent temps plein en 2018 (pour un secteur qui en compte 1898 en 2017 après l’hémorragie de 2014 ; avant la crise le secteur employait 5000 personnes). Parmi les principaux outils de financement public des studios de développement de jeux vidéo se trouvent les crédits d’impôt. Et si l’on pense bien entendu au Crédit d’Impôt Jeu Vidéo, le CIJV, le classique Crédit Impôt Recherche (CIR) a aussi sa place et à parts égales (19 % chacun pour les sources de financement). Encore relativement méconnu des acteurs du secteur, il leur est pourtant largement accessible en particulier dans un domaine où les innovations technologiques (progrès de la motion capture, réalité augmentée, virtuelle ou mixte, jeux immersifs sonores, etc.) sont souvent la clé pour se démarquer de la concurrence.
Pour en savoir plus :

– le baromètre du jeu vidéo en France 2017 à télécharger : http://snjv.org/wp-content/uploads/2017/11/SNJV_barometre_2017_18.pdf

– le panorama du jeu vidéo selon le Ministère de la Culture :
http://www.culturecommunication.gouv.fr/Actualites/Jeu-video-un-secteur-en-pleine-croissance